Vous êtes ici : Epuro Service » Guide des technologies de l’eau » Oxydation et désinfection à l’ozone

Oxydation et désinfection à l’ozone

L’ozone est le plus puissant des oxydants utilisables pour le traitement d’eau L’ozone 03 est une forme allotropique de l’oxygène 02.

Les composés qui ne sont pas oxydés par le chlore pourront l’être par l’ozone et ceux qui sont oxydés par le chlore pourront l’être beaucoup plus rapidement par l’ozone.
L’ozone est donc un désinfectant beaucoup plus efficace que le chlore en éliminant tous les micro-organismes par oxydation.

L’ozone est idéal pour les boucles d’eau ultrapure, de très faibles concentrations d’ozone sont suffisantes pour sanitiser les systèmes. Il n’y a pas de formation de sous-produits indésirables car l’ozone en phase ultime se redécompose en oxygène. Sa demi-vie étant limitée, il n’y a plus de résidus désinfectants au bout de quelques heures.

 

Technologie

Il existe 2 types de générateurs d’ozone :

- ozone gazeux : production d’ozone à partir d’air ou d’oxygène.
Cette méthode est idéale, par exemple, pour l’eau potable, le traitement des eaux usées ou encore pour le blanchiment dans l’industrie de la pâte à papier mais elle a ses limites d’utilisation sur les systèmes d’eau purifiée.

- ozone électrolytique : production d’ozone à partir de l’eau à traiter.
Cette méthode partage l’eau dans ses éléments de base et converti partiellement l’oxygène libéré en ozone. Cette méthode est privilégiée dans les applications d’eau ultrapure. Epuro la commercialise à travers la gamme Epurozone.

 

Production d’ozone électrolytique

 

Production d’ozone gazeux

 

Oxydants

Le tableau permet de classer les oxydants en fonction de leur efficacité d’inactivation : plus le CT (concentration x temps de contact) est élevé, moins l’oxydant est efficace pour un organisme cible donné. Les valeurs de CT correspondent à l’inactivation de 99% de micro-organismes à T=5°C et pour un pH de 6-7.